Sublimez les femmes jusqu’au bout des ongles : devenez prothésiste ongulaire !

Publié le : 04 juin 20214 mins de lecture

En ce moment, avoir de beaux ongles, des mains et des pieds parfaits préoccupe tant les femmes que les hommes. C’est pour cette raison que de nombreux individus consultent un spécialiste en la matière. On peut trouver ce dernier dans un salon de beauté qui s’occupe des ongles.  

La prothèse ongulaire, qu’est-ce que c’est ?

Cela faisait longtemps que la pédicure et la manucure existent. Mais au début, ces dernières consistaient juste à nettoyer les ongles et y poser une couche de vernis. Il existe un tout autre aspect de prothèse ongulaire maintenant. Elle comporte une meilleure option quand les ongles naturels sont moins jolis (rongés, mous, arrachés ou dédoublés). Il y a deux sortes de prothèses ongulaires : la décoration et les faux ongles. Il existe deux types de décoration d’ongles. Il y a les piercings et les bijoux. Les piercings, ce sont des pièces décoratives ayant une touche métallique. Tandis que les bijoux sont des éléments ornementaux pour le n’ail art. 

Sublimer les femmes jusqu’au bout des ongles 

En fait, il s’agit d’un spécialiste en décoration d’ongles qui a pour fonction de sublimer les ongles. À ce titre, il utilise plusieurs méthodes différentes de pose de faux ongles. Il existe également deux types de faux-ongles. Il y a les faux ongles sculptés et les capsules. Les faux ongles sculptés sont faits à base de pâte en résine ou gel. Ce dernier sera collé au-dessus des ongles naturels. On réalise aussi le modelage par-dessus ces ongles. Les faux ongles fabriqués vont durcir à l’air libre ou à l’aide d’un appareil spécial. Les capsules sont des prothèses en plastique, créées sur la base de l’ongle naturel. Ensuite, elles sont collées grâce à une colle spéciale.    

Quel circuit de formation pour le métier de prothésiste ongulaire ?

Le prothésiste ongulaire a pour tâche de faire des extensions sur les ongles naturels. C’est comme la manière de mettre des extensions de cils pour un styliste-visagiste. Il faut savoir qu’en ce moment, il n’y a pas encore de vrai diplôme d’État dans ce domaine. Cependant, cela demande des expériences professionnelles. C’est pour cela qu’il est important de suivre une étude qualifiante adéquate. On peut très bien s’informer auprès des instituts spécialisés. Autrement, il faut savoir qu’un CAP esthétique cosmétique est également une meilleure base afin de parvenir à ce travail. Il ne faut pas hésiter à remplir vos compétences à l’aide d’une formation supplémentaire. Maintenant, il existe plusieurs instituts de formation qui proposent un programme de cycle cour.

Plan du site