Job étudiant : le secteur de la restauration un mine de petits boulots !

Publié le : 04 juin 20213 mins de lecture

Chaque année des millions de jeunes, généralement en Europe, sont en quête de leur première expérience professionnelle ou pour avoir un peu d’argent de poche. Le secteur de la restauration figure parmi les plus convoités par les jeunes en raison de la multitude de postes qu’il offre pendant les périodes de vacances d’été. Ce sont les restaurants et les bars qui recrutent le plus, d’ailleurs certaines personnes arrivent à voyager pour décrocher des boulots de vacances. Pourquoi le secteur de la restauration est-il une mine de petits boulots ?

Première expérience professionnelle pour les jeunes

Les raisons de forte demande de recrue sont nombreuses, à savoir l’affût des touristes pendant les vacances. Il faut prendre en compte aussi le départ de congé du personnel durant cette période. Les jeunes se ruent vers les offres d’emplois saisonniers pour permettre de gagner d’argent afin de financer leurs études. Certains étudiants sont aussi à la recherche de leur première expérience professionnelle qui va leur permettre déjà de découvrir les enjeux et les défis dans le milieu professionnel. Dans plusieurs pays, les universités ou instituts imposent des règles aux étudiants concernant les boulots de vacances.

Les différents postes offerts par les enseignes

Les employeurs proposent habituellement aux étudiants des contrats à temps partiels. Les postes de serveur, cuisinier, réceptionniste ou barman sont les plus convoités étant donné qu’il n’y a pas de qualification spécifique requise pour ces fonctions. Certaines activités comme la grande distribution et l’hôtellerie offrent aussi des opportunités aux étudiants de révéler leur potentiel en leur proposant des postes comme vendeur/euse, caissier/ère et de détecter ses futurs collaborateurs pour les entreprises.

Les avantages des petits boulots dans le secteur de la restauration

Il est primordial de souligner qu’il y existe des législations qui réglementent le temps et les charges de travail octroyé aux étudiants. En effet, la loi stipule que les étudiants ne doivent pas dépasser les 20 h de travail par semaine maximum. Une raison de plus que le secteur de la restauration connaît un succès en matière de recrutement étant donné que la plupart des jeunes qui y postulent sont dans la filière Hôtellerie/tourisme. Ainsi, c’est une bonne affaire en matière de sourcing pour les entreprises et d’un autre côté une occasion de découvrir le métier pour les étudiants en quête d’expériences professionnelles.

Les jobs d’été ou les emplois saisonniers font une attraction chez les étudiants. Des milliers de jeunes voyagent et traversent l’Europe pour décrocher leur premier boulot. Le secteur de la restauration est un début promoteur surtout pour ceux qui suivent la formation hôtellerie/tourisme. À la fin de leur contrat, les étudiants auront découvert le milieu professionnel.

Plan du site