Coloriste : une spécialisation au métier de coiffeur !

Publié le : 04 juin 20213 mins de lecture

Depuis des années, le métier de coloriste est un métier qui consiste à colorer les cheveux. Dans une coiffure, les artisans coloristes sont appelés par les stars du 7e art et les personnes populaires de la mode pour colorer leurs cheveux. De nos jours, ils sont considérés comme de véritables artistes. Aimeriez-vous devenir coloriste ? Quelles sont les démarches pour faire ce métier de professionnel ?

Quels sont les rôles d’un coloriste ?

Les coloristes sont des coiffeurs expérimentés dans le domaine des effets de couleur. Ils peuvent facilement réaliser des effets de couleurs sur votre chevelure. Les coloristes peuvent réaliser des mèches, des balayages, des décolorations et des colorations. Le métier n’est pas basé au recouvrement des cheveux blanc, mais à sublimer vos cheveux selon les tendances et les besoins. Avec un coloriste professionnel, vous pouvez redonner de l’éclat à votre visage. Par exemple, vous pouvez faire des reflets ou un dégradé de couleurs. Un bon coloriste doit savoir conseiller son client sur le choix de la coloration adapté à sa coupe et à son visage. Il doit savoir se charger des stocks de ses produits et gérer ses rendez-vous. Il doit également assurer une vente additionnelle de ses produits capillaires.

Quel est le profil d’un artiste coiffeur coloriste ?

Le coiffeur coloriste doit avoir d’excellentes relations vis-à-vis de son monde. Pour s’adapter à la clientèle exigeante, il doit être à l’écoute, disponible, et avoir de la patience. À part les connaissances techniques des coiffeurs coloristes, ils doivent connaître les produits utilisés afin de prévenir les réactions éventuelles. Il est primordial de connaître les technologies et les dernières tendances qui tournent autour de la coloration de cheveux. Il doit faire preuve de curiosité afin de développer un esprit créatif qui répondra aux besoins des clients. Il s’agit d’un métier non conseillé pour les personnes qui ont des réactions allergiques à cause de l’utilisation des produits colorants.

Quel parcours pour devenir un coloriste ?

Un CAP peut suffire pour devenir un coiffeur ou une coiffeuse. Il faut faire des formations et faire des pratiques pour maîtriser les techniques de coloration, les techniques de balayage, les techniques des mèches et autre. Il est possible de se spécialiser dans ce domaine. Une fois que vous avez reçu votre diplôme, il est conseillé de poursuivre les études et de faire une mention complémentaire pour un coloriste-permanentiste. Après quelques années d’expérience, vous pourriez avoir un salaire d’artiste coiffeur coloriste. Vous devez ouvrir un salon de coiffure classique ou un salon de coiffure spécialisé pour exercer votre métier.

Plan du site